+

Phone

Map

News

Net

CONTACT

+

Phone+ 41 (0)27 746 20 80

MapNous trouver

NewsNewsletter

Facebook Instagram

Site OT     >  Découvrir     >  Les Follatères

Les Follatères

La réserve naturelle des Follatères offre un paysage grandiose dessinant le coude du Rhône.

Réserve naturelle des Follatères

Soumis aux influences du climat continental et du climat lémanique, véritable paradis de la nature, ce site regorge d’espèces animales et végétales variées et peu communes. Il est d’ailleurs visité chaque année non seulement par de nombreux marcheurs, mais également par des scientifiques et des étudiants universitaires.

Environ 500 hectares de pelouses, de rochers et de forêts sèches s'étendent ici entre Dorénaz et Fully. Dès fin janvier, alors que la Suisse subit les frimas de l'hiver et que la saison de ski bat son plein dans les stations, la réserve des Follatères voit fleurir ses premiers Bulbocodes. Dès février, les floraisons s'y succèdent pour atteindre leur apogée à la fin du printemps, dans le chant des rossignols. Puis suivent les tonalités dorées de l'été, noyées dans la stridulation des cigales. L'arrière-saison apporte encore d'autres sensations: symphonie des couleurs automnales, parfum d'une hysope froissée, ballet des rapaces en migration...

Intérêt géologique

La région du coude du Rhône en Valais est l'une des plus diversifiée de tout l'arc Alpin. Ici finit la zone calcaire et celle du flysch des Préalpes extérieures (Nappes de Morcles, Dents du Midi, Muverans) et commence la zone des Alpes centrales où prédominent les roches cristallines comme le granite ou le gneiss (Massif du Mont Blanc, des Combins, des Aiguilles Rouges).

Intérêt botanique

Le promeneur non spécialiste peut suivre de nombreux sentiers qui lui feront découvrir le vignoble, la forêt de chênes, la pinède, la steppe rocheuse, une forêt de houx et la prairie sèche avec ses nombreuses orchidées. Quelques raretés méridionales rencontrées aux Follatères : le Pois de senteur élevé, la Coquelourde, le Trèfée strié et l'Hélianthème à feuilles de saule. Autre spécificité : le bulbocodes qui fleurit dès le mois de janvier.

Faune particulière

De nombreuses espèces sont visibles dans la réserve des Follatères.Les pentes arides sont parcourues par des nuées de papillons (Flambé voilier, Grand Apollon, Aurore, Citron de Provence, Damier, Sylvandre etc. Les prairies à fauches abritent des espèces d'oiseaux menacés en Europe : Le Torcol fourmilier, la Pie-grièche écorcheur, le Traquet tarier mais également des buses variables ou des Faucons crécerelles. Les Hauts paturags hébergent tous les oiseaux des Alpes (Traquet motteux, le Merle de roche, la Niverolle, le Chocard à bec jaune ou le Crave à bec rouge. Les  Chamois et Bouquetins, Aigle royaux, Perdrix, lièvres , Lynx, Hiboux,Chouettes, Faucon Pélerin, cerfs, cheveuils et sangliers vivent dans la forêt. On observe également des gypaëtes barbus de près de 3m d'envergure.

Curiosité historique

Ancien piège à ours du XVIIIè s. remarquablement conservé. Il s'agit d'une fosse circulaire et empierrée dans laquelle on plaçait une chèvre vivante. Le trou était recouvert de branchage et l'animal tombait à l'intérieur d'où il ne pouvait ressortir.

Téléchargements

Brochure Sentier des Bulbocodes (450.56 Ko)

A VOIR AUSSI

Les Follatères, zone protégée

Le 12 mai 1969, un contrat en vue de la création d'une réserve forestière aux Follatères est signée entre la commune de Fully et l'Institut de sylviculture de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich.

En savoir plus...

Pourquoi Follatères?

Il y a plusieurs hypothèses. Le nom des Follatères pourrait venir de la nature du terrain de la station. 

En savoir plus...

Le coude du Rhône

Le coude du Rhône est une vraie charnière géographique et climatique entre le Valais central et le Bas-Valais. Quelques raretés méridionales rencontrées aux Follatères : le Pois de senteur élevé, la Coquelourde, le Trèfée strié et l'Hélianthème à feuilles de saule...

LIENS UTILES